La triche au blackjack

Comme pour certains jeux de casino, le blackjack a depuis très longtemps été étudié en vue d’élaborer des stratégies et des techniques gagnantes. Parmi elles, le comptage des cartes a permis à certains joueurs de faire fortune. Bien que légale, cette stratégie a donné suite à d’autres techniques considérées comme de la triche. C’est le cas du comptage de carte via ordinateur ou jeu d’équipe.

Une application pour compter les cartes

En 2008, une application pour iPhone à 2,99€ a été lancée sous le nom Blackjack Card counter. Elle consiste à compter les cartes en suivant le décompte du sabot. Pour ce faire, le téléphone reste éteint afin de préserver la discrétion du joueur. Certains joueurs jouent également en équipe pour utiliser l’application de manière encore plus discrète. Ces techniques sont considérées comme de la triche et les conséquences peuvent être graves en allant jusqu’à la prison. Au final, mieux vaut étudier les véritables stratégies de calcul des cartes, ce qui vous permettra de gagner au blackjack en toute légalité.

Quand les casinos trichent aussi

Dans les années 2000, les tables de blackjack se sont vues petit à petit équipées de machines à mélange continue (CSM). Ces machines permettent de mélanger les cartes de manière continue, ce qui permet aux casinos de contrer les techniques de comptage de cartes des joueurs tout en dynamisant le rythme du jeu. Mais les CSM seraient équipés de systèmes de triche, dont notamment d’un lecteur optique des cartes qui donnerait l’avantage au casino.